Dampierre en Crot

Appelé grâce à Pierre LAJUS à rejoindre JP  WATEL, Roland SCHWEITZER dans l'équipe qui pour le ministère préparait les premières habitations expérimentales de la filière bois. Christian Gimonet apporta le projet de maisons à ossature bois industrialisées qu'il étudiait à la demande de Mme de VOGUË  maire de Dampierre en Crot qui souhaitait y installer une trentaine de maisons. Christian Gimonet avait établi un plan de lotissement très novateur mais seulement 4  maisons  de type HLM furent réalisées. Réglées sur la trame de plan et de coupe qu'il développait pour ses maisons industrialisées, las maisons s'étalent de manières très maîtrisée sur la pente du coteau.
Les maisons à ossature bois comportent un jardin d'hiver, pour inscrire dans le génie du lieu du "pays Fort" où de nombreuses maisons à pans de bois existaient Christian Gimonet créa un pan de bois en chêne avec un diaphragme de briques derrière lequel s'escamotent les volets.